LA FLANDRE POSSÈDE DEUX DRAPEAUX{0}

(article extrait du Vlaanderen den leeuw -La Flandre au Lion NUMERO 76 juin 2012)

La Flandre possède 2 drapeaux, l’un comme l’autre n’ont rien à voir avec la Belgique, avec un Parti politique ou une quelconque idéologie.

Ce sont deux drapeaux qui, par les aléas de l’histoire, sont venus jouer un rôle et jouent d’ailleurs encore un rôle.

Il est regrettable et même blâmable de la part de nos dirigeants « flamands » de n’avoir pas employé ces drapeaux dans le meilleur contexte et aussi de ne pas avoir donné les bonnes informations à la population. De ce fait, il est apparu une signification erronée sur ces drapeaux qui a dégénéré en querelles stériles. En outre, et c’est peut être le pire, cette incompréhension vient des gens de l’extérieur venus s’installer ici et qui n’ont eu aucune information ou explication sur ces drapeaux.

Cela a conduit à beaucoup d’incompréhension et même à des menaces envers ces gens qui osaient se montrer avec l’un ou l’autre de ces drapeaux. Cela a dégradé l’ambiance entre allochtones et autochtones, d’autant plus grave que ces allochtones veulent souvent adhérer à la communauté flamande mais ils ne savent pas s’ils accomplissent un geste positif en adoptant l’un ou l’autre drapeau.

On peut reprocher aux partis d’utiliser l’un ou l’autre mais chaque parti est libre de choisir ou même d’en choisir aucun. Le reproche touche nos dirigeants qui ont la charge de donner les informations nécessaires sur la base de faits et sans apports d’interprétation, dans l’enseignement par exemple, les enseignants ne possèdent pas de matériel didactique nécessaire et viennent ainsi nous interroger.

Le récit qui suit est celui que nous faisons parfois plusieurs fois par jour aux allochones invectivés après un bavardage suivi même parfois d’injures. Sur la provenance d’un drapeau domine l’incertitude et chacun possède son opinion rapidement acquise, même dans un même groupe de personnes ressurgit que le récit est faux. L’intérêt ne se trouve pas tant dans la lointaine histoire mais bien dans le rôle joué par les drapeaux depuis l’avénement de la Belgique et cette période montre très clairement le pourquoi des deux versions du drapeau au lion de Flandre.

Quand on voit flotter un drapeau flamand , on distingue parfois un étendard avec un lion entièrement noir sur fond jaune ou parfois un lion noir muni de griffes et langues rouges, et encore ça et là une bande blanche sur fond jaune. On se demande pourquoi on se heurte à tant d’ignorance ou d’imagination. La plupart du temps le drapeau jaune et noir appartiendrait à un parti. Rien n’est moins sûr. Nous ne sommes pas le seul peuple à avoir deux versions de drapeau. Ainsi les Pays Bas ont également deux versions ; rouge, blanc, bleu mais également orange avec un lion, même chose pour le drapeau catalan et écossais…Les deux drapeaux flamands sont présents depuis des centaines d’années. Le jaune et noir arrive en Flandre aux environ de 800 ans avec la famille Plantagenêt. Cette famille a eu beaucoup d’influence en Flandre. Celui possédant les griffes et langue rouge vient des croisades, ramené par le comte de Flandre Didier d’Alsace. Ces deux drapeaux étaient présents lors de la bataille des éperons d’or en 1302. L’empereur Charles Quint a utilisé le jaune et noir sur son territoire de Flandre. C’est ainsi qu’à travers notre histoire on voit apparaître tantôt l’un tantôt l’autre et même parfois les deux simultanément.

Durant l’histoire plus récente, cela se déroule comme suit :

Lorsque en 1830 la Belgique fut créée les autorités ont décrété que la langue serait le français et rend son usage obligatoire dans le cadre militaire, administratif, judiciaire et aussi pour l’enseignement dés l’école élémentaire. Cela revenait à condamner le flamand ou le néerlandais à disparaître. Cela n’apportait pas seulement une régression sociale pour le flamand qui ne connaissait pas le français mais lui interdisait d’accéder aux hautes fonctions de l’Etat belge. On peut considérer ces ordonnances comme des mesures colonisatrices, à rapprocher de celles appliquées par les Belges francophones au Congo où les langues indigènes devaient faire place à la seule langue française, langue des colons. Cette remarque est également vraie pour d’autres puissances colonisatrices comme la France. Contre cette politique linguistique, la Flandre s’est insurgée et c’est ainsi qu’est né « le Mouvement Flamand » Celui-ci a choisi comme symbole de la lutte pour l’émancipation le drapeau jaune et noir. Durant de nombreuses années les associations et les partis politiques ont utilisé à côté de leurs propres emblèmes, le drapeau jaune et noir comme symbole de la Flandre renaissante.

C’est de cette manière que se montrait toutes les associations ou les partis même ceux qui n’avaient pas une image flamande forte, ils participaient derrière ce drapeaux aux marches sur Bruxelles et aux manifestations pour une ville de Louvain flamande.Nous pouvons être ainsi rassurés que cet emblème n’appartient à aucune association ni parti politique quel qu’il soit mais bien un emblème d’une communauté, la communauté flamande dans toute sa diversité. Cet emblème a servi de ralliement des forces flamandes dans sa lutte pour reconquérir son destin social, et défendre sa langue, le néerlandais. Cette lutte a eu un tel succès il y a une trentaine d’années que la Belgique par la force des choses fut transformée en une fédération où chaque communauté a son propre gouvernement. Ces communautés ont choisi leur drapeau. Les autorités flamandes n’ont pas choisi le drapeau jaune et noir mais le lion coloré (jaune, noir griffes et langue rouge ). Ce drapeau est actuellement le drapeau officiel de la communauté flamande. La plupart des associations flamandes impliquées dans l’émancipation de la Flandre ont conservé le drapeau jaune et noir. Chez les partis politiques certains ont utilisé, à côté du drapeau officiel, le drapeau jaune et noir, symbole de la lutte de l’émancipation. C’est ainsi que la Flandre possède deux drapeaux ce qui provoque parfois des tensions. Les groupes se reprochant de ne pas prendre la meilleure dénomination pour le drapeau de l’autre.

LA QUESTION QUI PEUT SE POSER EST : POURQUOI LES AUTORITES N’ONT PAS CHOISI LE DRAPEAU JAUNE ET NOIR QUI AVAIT SERVI DE SYMBOLE A LA LUTTE POUR L’EMANCIPATION ?

  • Une première raison est, sans doute, celle de rappeler les trois couleurs du drapeau belge

  • Une autre est que le jaune est noir a été trop impliqué par la collaboration avec les Allemands pendant la 2ème guerre mondiale, et par conséquent maculé, donc n’ayant plus de valeur pour être le représetnant de la Flandre. On sait par ailleurs que ce drapeau a été celui de la Légion du front de l’Est. Mais cet argument est dangereux puisque le collaboration Wallonne notamment arborait le drapeau belge dans la Légion WALLONIE qui a servi sur le front de l’est. Ce drapeau reste pourtant toujours le drapeau de la Belgique actuelle, on peut étendre ces remarques à d’autres pays comme la France, la Norvège etc…

  • L’affirmation qui consiste à dire que le drapeau jaune et noir ne convient pas car il appartient à un parti politique ne tient pas debout car il est également utilisé comme nous l’avons fait remarqué précédemment à d’autres associations. Donc personne ne peut revendiquer l’exclusivité de ce drapeau, d’autant que ces diverses associations et partis politiques ne vivent pas toujours dans une amitié indéfectible. Un bel exemple pour illustrer ce propos est la brouille entre le Vlaams Belang et l’Ijzerbedevaartcomitee malgré que l’un et l’autre aient participé au relèvement de la Flandre avec le même drapeau jaune et noir. Ce drapeau n’est pas donc la propriété d’aucun organisme en particulier. C’est tout simplement le symbole de la lutte pour l’émancipation de la Flandre. Il faut sans doute trouver là les vraies raisons d’arguments politiques qui sont autres que ceux des citoyens. Nous nous basons sur le fait que sur les 15000 drapeaux qui sont achetés par an les 2/3 des Flamands choisissent le drapeau jaune et noir. La question que l’on peut se poser est de savoir si le choix des autorités est vraiment démocratique.

  • Un argument que certains ont utilisé pour réfuter l’emploi du jaune et noir a été le fait que le Vlaams Belang l’utilise. Mais en même temps le N-VA l’utilise aussi. Et que dire du drapeau français que le Front National utilise