Le processus d’indépendance de la Catalogne a-t- il un effet au nord des Pyrénées ?{0}

Il n’y a pas de courant indépendantiste au nord, mais un sentiment largement répandu qu’une autonomie de la Catalogne Nord est souhaitable et possible, et que la nouvelle histoire qui se dessine au sud pourrait aider leur cause. Ils souhaitent au moins un statut similaire à celui de la Corse : si les Corses ont obtenu une Assemblée territoriale corse, pourquoi pas les
Catalans ne pourraient-ils obtenir une Collectivité Territoriale du Pays Catalan ?

Les Catalans français sont nombreux à faire le déplacement à Barcelone pour soutenir leurs « frères du sud » lors des manifestations indépendantistes. Le soutien au référendum est perçu comme un combat démocratique ; il s’est renforcé lorsque l’Etat central (Madrid) a fait arrêter des élus, censuré les sites internet et saisi les urnes et les bulletins de vote.

A Perpignan, le mouvement Oui au pays catalan est très actif et a obtienu des résultats surprenants : les 226 maires des 226 communes des « P.O. » ont apporté leur soutien à leurs collègues catalans du sud. La plupart des communes pavoisent abondamment aux couleurs catalanes, et favorisent un bilinguisme dans le domaine public.

Alors que Oui au pays catalan souhaite une large autonomie des « P.O. », non seulement l’Etat français fait la sourde oreille, mais il envoie des signes contraires : le 18 septembre, France 3 a annoncé la suppression de son édition télévisée « Pays Catalans » qui existait depuis 21 ans…

AW